En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts ainsi que pour la sécurisation des transactions sur notre site. Pour plus d’informations, gérer ou modifier les paramètres, veuillez consulter nos conditions d'utilisation.

Plus d'informations
Lucas, Couvreur Chaumier
Un chaumier qui ne chôme pas sur les toits

Publié le 06/03/2017 | 1002 vues

Article paru dans Ouest-France, le 04/05/2015

« J'ai appris mon métier sur le tas. C'est un métier original qui m'a plu tout de suite » lance Jérôme Lucas.

À 18 ans, c'est lors d'un stage découverte dans le cadre de sa scolarité, que le jeune homme découvre le chaume chez Jean-Claude Le Bohec. Après un BEP agricole, métier auquel il se destinait au départ, il retourne chez le chaumier qui l'embauche. Il y restera huit ans.

« Le fait de participer à la restauration de maisons anciennes c'est chouette, rien à voir avec ce qui se fait couramment », dit-il. Il y a un an, il s'installe à son compte pour évoluer professionnellement et travaille seul.

Alors comment se construit une toiture en chaume traditionnelle ? Le chaumier parle de son métier avec passion et estime que pour une toiture de 200 m2 il faut un mois de travail. « Il est conseillé de mettre une isolation préconisée dessous le chaume. Il faut savoir que depuis le 1er janvier 2014, la couverture en chaume a été reconnue matériau isolant », indique-t-il. De ce fait, les clients qui choisissent le chaume peuvent bénéficier de crédit d'impôt, avec un taux de TVA réduit. Une condition à respecter cependant, la résistance thermique et mettre l'épaisseur de chaume préconisée, soit 39 cm.

Si la pose du chaume est très technique, elle se pratique toujours d'une façon ancestrale car aucun des outils nécessaires ne se trouve dans le commerce. « J'ai fabriqué moi-même mes outils, crémaillère, aiguille, et palette qui sert à donner la pente du toit », précise Jérôme Lucas.

« 15 tonnes de jonc à travailler »

Le matériau utilisé est un jonc naturel, pas traité, coupé directement dans les marais en Camargue. « Je mets en place sur la charpente des liteaux tous les 30 cm, chacun correspond à un rang de chaume. Puis je commence par le bas, en allant de droite à gauche. » La natte de jonc est fixée au liteau à l'aide de fils galvanisés tous les 15 cm, une barre vient par-dessus. Le roseau est solidement arrimé.

« Pour les noues, la technique est la même, c'est du travail à l'oeil car il faut garder la même épaisseur de bas en haut, en tenant compte de l'inclinaison du toit. C'est une question de doigté », sourit le jeune artisan. Seule concession à la modernité, l'acquisition d'une grue qui sert à soulever les paquets de jonc qui font 500 kg vers le toit, « car pour une toiture ce sont 15 tonnes de jonc à travailler », rigole le jeune homme.

Lire la suite de l'article : http://www.ouest-france.fr/bretagne/baud-56150/chaumier-jerome-lucas-ne-chome-pas-sur-les-toits-3376741

Crédit photo : Ouest France


Contacter ce professionnel
4
0
Likes Facebook
1
Fiches pratiques
0
Recommandations
0
Conseils
Réputation
Lucas, Couvreur chaumier
Baud
Site web     Téléphone
Bon plan
Tarif : sur demande

Partager sur les réseaux sociaux

Commenter sur les réseaux sociaux


Inscription gratuite à la newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir tous les mois les reportages, bons plans, promotions des professionnels

Les réalisations
Lejeune Chaumier par Philippe Lejeune
Refection toiture chaume par Chaumiers des Hauts de France M. Ammeux
Entretien toiture chaume par Guy Thebault
Réalisation par Jean-Claude Le Bohec
Nos réalisations toitures en chaume par Thomas Frederic
Artechaume par Artechaume M. Gervois
Réalisation charpente pour toiture chaume par Guy Thebault
Lejeune Chaumier par Philippe Lejeune
Lejeune Chaumier par Philippe Lejeune
Nos réalisations toitures en chaume par Thierry COUPEAU
Les chaumières de Bourgogne par Les chaumières de Bourgogne Christophe ferrero
Nos réalisations par Artechaume M. Gervois
Professionnels recommandés
Lucas, Couvreur chaumier à Baud
s'est inscrit
Thierry, Couvreur chaumier à Saint-Pierre-des-Ifs s'est inscrit
Arnaud, Couvreur chaumier à Bernay
s'est inscrit
Thomas, Couvreur chaumier à Canville-les-Deux... s'est inscrit
Les Compagnons chaumiers, Couvreur chaumier à Thevray s'est inscrit
Simplicité
L'utilisation du site est simple. Il suffit d'indiquer son prénom, son email et votre code postal. La géolocalisation permet au moteur de recherche de vous proposer le professionnel de confiance près de chez vous.
Confiance
Chaque fiche de professionnel inscrit est contrôlée et vérifiée par notre équipe éditoriale. Nous contrôlons les profils pour proposer à nos utilisateurs des professionnels de qualité.
Qualité
La qualité des profils proposés est notre principale préoccupation. Les évaluations et les recommandations sont fournies par des utilisateurs réellement inscrits.