En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts ainsi que pour la sécurisation des transactions sur notre site. Pour plus d’informations, gérer ou modifier les paramètres, veuillez consulter nos conditions d'utilisation.

Plus d'informations
Canicules et confort thermiques: les solutions existantes.
L'isolation thermique d'un logement est l'une des principales réponses à l'inconfort thermique liées aux vagues de chaleurs et canicules.

Publié le 17/07/2017 | 159 vues

L’année 2017 a été marquée par plusieurs vagues de chaleurs estivales. Ces grandes vagues de chaleurs ont été source d’inconfort thermique dans de nombreux logements. Alors que ces évènements étaient encore considérés comme exceptionnels voire isolés au 20ème siècle, les changements climatiques en cours vont en accroitre la fréquence et l’intensité en France dans les années et décennies à venir. La question du confort thermique en période estival apparait donc aujourd’hui comme inéluctable. Aussi, peut-on isoler son logement contre la chaleur estivale et canicules ? Quelques éclairages et éléments de réponses.



Vagues de chaleur et canicules : de quoi parle-t-on ?


Il est important de dissocier la chaleur estivale et la canicule. Une canicule est un phénomène météorologique de températures de l’air anormalement élevées sur une période de 72 heures consécutives. La température dépasse alors un seuil fixé (estimé et réévalué régulièrement par Météo-France) et l’amplitude thermique entre le jour et la nuit est inférieure à 10°C. La chaleur s’accumule rapidement générant un inconfort et des difficultés à reposer son corps.


Ce phénomène est une conséquence directe des changements climatiques en cours. La fréquence et l’intensité devraient s’accroitre dans les années à venir selon le GIEC (Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat) et les simulations climatiques développées par Météo-France aux horizons 2030 et 2050.


Isolation thermique : la solution durable


L’isolation thermique d’un logement permet de réduire l’inconfort thermique durant les périodes estivales (et hivernales) et phénomènes caniculaires. En effet, la pose d’isolant va permettre de ralentir voir limiter les apports de chaleur extérieur : le bâtiment accumule la chaleur, puis la restitue dans le temps (suivant son inertie thermique). Ce phénomène dit de déphasage représente le décalage entre le pic de température extérieure et le pic de température à l’intérieur.


L’isolation du toit et des murs va donc accroitre le temps de déphasage ; c’est-à-dire le temps nécessaire à la chaleur pour transmettre la chaleur à l’intérieur du bâti. Ainsi, plus le temps de déphasage est élevé, moins de chaleur entrera à l’intérieur du bâti car la fraicheur nocturne permettra d’aérer et donc de rafraichir le logement.


Par conséquent, pour un confort thermique optimal durant la période estivale, il est important de choisir l’isolant en fonction de son déphasage thermique (fibre végétale tels que la ouate de cellulose, les fibres de bois etc.).


Les solutions passives en complément


En parallèle d’une bonne isolation thermique, certaines solutions dites passives (c’est-à-dire ne consommant pas d’énergie) sont à privilégier pour optimiser le confort de votre logement pendant la période estivale : l’installation de protections solaires (brise soleil, pergola etc. afin de réduire l’exposition directe au rayonnement solaire) ou encore la végétalisation des murs et façades (permettant de retenir la fraicheur).


Enfin, l’installation d’un climatiseur ou d’un puits provençal peut s’avérer utile et nécessaire pour rafraichir ou maintenir une température confortable dans votre logement.


Les bons gestes en cas de fortes chaleurs :


  • Ouvrir les volets et fenêtres la nuit et les fermer toute la journée

  • Provoquer des courants d’air par l’ouverture des fenêtres de manière à sur-ventiler, en particulier la nuit

  • Installer au plafond un ventilateur lent à longues pales pour brasser l’air

  • Éviter de laisser les appareils (ordinateur, audio-visuel) branchés en continu, car ils contribuent à augmenter de 3 à 6°C la température intérieure

  • Utiliser des ampoules à faible consommation, qui chauffent moins ou des fluo compacts


 


Crédit photo: Domwlive (CC)


 


Partager sur les réseaux sociaux
Les réalisations
Installation éco fermeture coulissante en aluminium  2 vantaux et store banne de protection solaire par Sébastien Laurent
Alain - Poser en isolation par Alain Fricou
Joel - Rénovation énergétique par Joël Mariette
Alain - Poser en isolation par Alain Fricou
Gregory - Isolation et rénovation par Gregory Freoa
Gregory - Isolation et rénovation par Gregory Freoa
Installation écotoiture photovoltaique 2940 Wc en modules Bâti-Solar par Sébastien Laurent
Alain - Poser en isolation par Alain Fricou
Gregory - Isolation et rénovation par Gregory Freoa
Gregory - Isolation et rénovation par Gregory Freoa
Gregory - Isolation et rénovation par Gregory Freoa
Alain - Poser en isolation par Alain Fricou
Professionnels recommandés
Gregory, Poseur en isolation thermique à Gennevilliers s'est inscrit
Alain, Poseur en isolation thermique à Nanterre
s'est inscrit
Joël, Poseur en isolation thermique à Carpiquet
s'est inscrit
Sébastien, Poseur en isolation thermique à Saint-Priest s'est inscrit
Simplicité
L'utilisation du site est simple. Il suffit d'indiquer son prénom, son email et votre code postal. La géolocalisation permet au moteur de recherche de vous proposer le professionnel de confiance près de chez vous.
Confiance
Chaque fiche de professionnel inscrit est contrôlée et vérifiée par notre équipe éditoriale. Nous contrôlons les profils pour proposer à nos utilisateurs des professionnels de qualité.
Qualité
La qualité des profils proposés est notre principale préoccupation. Les évaluations et les recommandations sont fournies par des utilisateurs réellement inscrits.