En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts ainsi que pour la sécurisation des transactions sur notre site. Pour plus d’informations, gérer ou modifier les paramètres, veuillez consulter nos conditions d'utilisation.

Plus d'informations

Les perspectives d'emploi dans le bâtiment

Publié le 13/03/2016 | 850 vues

Malgré une conjoncture économique défavorable, les entreprises du bâtiment continuent à être dans une logique d'embauche pour les années à venir. Mais elles exigent une qualification plus soutenue pour anticiper les changements dans ce secteur en pleine mutation.

En France, le secteur du bâtiment, tous métiers confondus, reste le premier employeur privé et un jeune sur six y trouve son premier contrat. En 2013, la Fédération Française du Bâtiment comptabilise 347 000 entreprises et 1 469 000 actifs dont 1 144 000 salariés et 325 000 artisans. D'après les enquêtes mensuelles de l'INSEE, le climat conjoncturel du bâtiment reste défavorable depuis début 2014. D'ailleurs, l'année dernière s'est soldée par un recul de l'activité de 4,3% qui a engendré de nombreuses pertes de postes. Et pourtant, en parallèle, le secteur continue à embaucher mais essentiellement du personnel qualifié.

Un secteur qui recrute

Le bâtiment regroupe 32 métiers bien différents, dans lesquelles la demande en candidats n'est pas la même. Certaines filières manquent même cruellement de postulants, par exemple dans le coffrage ou le ferraillage. A noter aussi que la maçonnerie présente des débouchés intéressants. Les besoins en plombiers, chauffagistes ou électriciens restent stables. Mais l'évolution des métiers exige une qualification plus élevée avec notamment le recours à la formation continue. L'évolution des normes, les nouvelles technologies ainsi que le passage aux énergies renouvelables demandent une grande facilité d'adaptation et une grosse capacité d'apprentissage en continu. 

 

Géographiquement, certaines régions recrutent plus que d'autres. En PACA, Rhône-Alpes,  Bretagne ou encore en Ile-de-France, les besoins en personnel sont plus élevés qu'ailleurs.    

 

A noter que, depuis une dizaine d'années, le secteur s'ouvre aux femmes, bien acceptées dans cet univers auparavant exclusivement masculin. Selon la Fédération Française du Bâtiment, les femmes représentent aujourd'hui plus de 10% des salariés du secteur.

 

 

Les métiers de demain

Domaine en pleine évolution, le bâtiment doit s'adapter aux changements de réglementations,  intégrer de nouvelles technologies et des matériaux novateurs. Au cœur des préoccupations, le respect de l'environnement inclut certains paramètres tels les économies d'énergie. De l'isolation thermique à l'utilisation des énergies renouvelables, les métiers du bâtiment se transforment et demandent de nouvelles compétences. Même l'organisation est repensée, la collaboration entre les différents intervenants devient plus étroite car la concertation est de mise pour être parfaitement dans le respect des réglementations.

De nouvelles compétences deviennent indispensables pour s'adapter au changement du secteur. C'est à ce niveau là que les recruteurs manquent de candidats qualifiés. Alors, quels sont précisément les métiers concernés? 

- Les maçons, les couvreurs, les plaquistes et les façadiers doivent répondre efficacement aux évolutions de la basse consommation et connaître les nouvelles techniques.

- Les menuisiers et charpentiers seront de plus en plus sollicités pour répondre au développement de la construction en bois.

- Les installateurs d'équipements sanitaires et thermiques, les électriciens et les peintres qualifiés devraient facilement trouver du travail grâce aux nouvelles réglementations. Leurs compétences deviennent indispensables, autant dans la construction que dans la mise en conformité des bâtiments anciens. 

- L'ensemble des activités de conseil, de diagnostic, de contrôle et d'évaluation représente un secteur d'avenir.

Ainsi, les métiers traditionnels du bâtiment se transforment et proposent des débouchés intéressants à moyen terme, notamment pour répondre aux nouvelles réglementations et aux exigences de la construction durable. 

Lise Boisselier 


Partager sur les réseaux sociaux
Les dernières actualités
Mars 2017
Juin 2016
Montrer plus anciennes
La plateforme Alliance of Pro c'est :
3 691
professionnels inscrits
61 430
crédits dépensés
140 616
crédits gagnés
Envie de recevoir tous les bons plans près de chez vous ?

Abonnez-vous à notre newsletter :

Simplicité
L'utilisation du site est simple. Il suffit d'indiquer son prénom, son email et votre code postal. La géolocalisation permet au moteur de recherche de vous proposer le professionnel de confiance près de chez vous.
Confiance
Chaque fiche de professionnel inscrit est contrôlée et vérifiée par notre équipe éditoriale. Nous contrôlons les profils pour proposer à nos utilisateurs des professionnels de qualité.
Qualité
La qualité des profils proposés est notre principale préoccupation. Les évaluations et les recommandations sont fournies par des utilisateurs réellement inscrits.