En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts ainsi que pour la sécurisation des transactions sur notre site. Pour plus d’informations, gérer ou modifier les paramètres, veuillez consulter nos conditions d'utilisation.

Plus d'informations

Enseignement et formation: des postes à saisir?

Publié le 07/05/2015 | 759 vues

Actuellement, plus d'un million d'enseignants et de formateurs exercent dans notre pays. Pour compenser l'ensemble des départs à la retraite, une vague de recrutement sans précédent a été initiée en 2014 par l'Education nationale.

D'après une enquête du Syndicat des personnels de direction de l'Education nationale, la rentrée 2014 a montré toute l'ampleur de la pénurie d'enseignants qui touche notre pays. En effet, 60% des collèges et lycées ont débuté l'année scolaire avec un poste de professeur non pourvu. En cause: une véritable crise du recrutement qui est amplifiée par les nombreux départs à la retraite.

En fait, l'accès au métier d'enseignant n'est pas véritablement facilité. Au delà d'un niveau d'études minimum Bac+5, les concours de l'Education nationale, entre épreuves théoriques et pratiques et entretien de motivation devant un jury, restent relativement sélectifs. Une fois admis, les enseignants stagiaires n'ont pas le choix de leur lieu d'affectation et le salaire de départ ne permet pas de compenser un déracinement géographique. Ces facteurs réunis n'encouragent pas la nouvelle génération à se tourner vers l'enseignement, à moins d'avoir une véritable vocation.

Recherche désespérément prof de maths...

Dans l'enseignement du second degré, certaines disciplines sont plus touchées que d'autres. C'est ainsi que les collèges et lycées doivent faire face à un manque important de professeurs de lettres classiques (de l'ordre de 50%), d'allemand (36%) ou encore de mathématiques (33%). Dans cette dernière discipline, la situation devient inquiétante car la tendance s'accentue, année après année. Les filières scientifiques ne sont plus vraiment privilégiées et les étudiants en mathématiques s'orientent, de préférence, vers des professions où le salaire est plus attractif.

60 000 nouveaux professeurs

D'ici 2017, 60 000 recrutements sont envisagés par le Ministère de l'Education nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche. A fin 2015, de la maternelle au lycée, ils seront déjà entre 25 000 et 30 000 professeurs débutants à venir grossir les rangs de l'enseignement. C'est un véritable recrutement de masse pour faire face à la pénurie et aux solutions d'urgence adoptées dans certaines académies.

En effet, face aux manques de personnels enseignants, les établissements scolaires n'hésitent plus à chercher des contractuels, moins qualifiés, de niveau bac+3. A la rentrée 2014, Pôle Emploi, devant le manque de candidats, a lancé une campagne de démarchage par téléphone auprès des demandeurs d'emploi pour assurer la rentrée scolaire. De même, devant l'urgence de classes sans enseignant, des annonces de propositions de postes sont apparues sur Leboncoin.fr. Cette année scolaire, l'Education nationale a dû combler les places vides à l'aide d'un grand nombre de contractuels, jusqu'à 12,6% dans les lycées professionnels. Bref, le besoin de professeurs supplémentaires en grand nombre se fait véritablement sentir.      

 

La formation: un secteur qui recrute

40 000 formateurs exercent dans notre pays: la moitié en indépendant, l'autre moitié est salariée dans un organisme. La formation est un domaine en plein essor et les possibilités d'embauche sont bien réelles. La demande des organismes privés s'oriente, en premier lieu, vers des spécialistes en langues étrangères et en informatique. Du côté des organismes publics, les formateurs en insertion professionnelle ou préprofessionnalisation sont activement recherchés.

Alors, bien sûr, certaines qualités semblent indispensables dans les métiers de l'enseignement et de la formation, au delà d'une connaissance pointue de son domaine de prédilection. Sens de la pédagogie, organisation, qualités d'écoute, goût du contact, patience et envie de transmettre son savoir ou ses compétences aux autres semblent des pré-requis nécessaires pour devenir un formateur ou un enseignant accompli.

Lise Boisselier 

Crédits photos : Ilmicrofono Oggiono (CC)


Partager sur les réseaux sociaux
Les dernières actualités
Mars 2017
Juin 2016
Montrer plus anciennes
La plateforme Alliance of Pro c'est :
3 691
professionnels inscrits
61 430
crédits dépensés
140 616
crédits gagnés
Envie de recevoir tous les bons plans près de chez vous ?

Abonnez-vous à notre newsletter :

Simplicité
L'utilisation du site est simple. Il suffit d'indiquer son prénom, son email et votre code postal. La géolocalisation permet au moteur de recherche de vous proposer le professionnel de confiance près de chez vous.
Confiance
Chaque fiche de professionnel inscrit est contrôlée et vérifiée par notre équipe éditoriale. Nous contrôlons les profils pour proposer à nos utilisateurs des professionnels de qualité.
Qualité
La qualité des profils proposés est notre principale préoccupation. Les évaluations et les recommandations sont fournies par des utilisateurs réellement inscrits.