En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts ainsi que pour la sécurisation des transactions sur notre site. Pour plus d’informations, gérer ou modifier les paramètres, veuillez consulter nos conditions d'utilisation.

Plus d'informations

Ebenisterie: un secteur en pleine mutation

Publié le 16/05/2016 | 1022 vues

Le secteur de l’ébénisterie artisanal en France est confronté depuis plusieurs années à une concurrence accrue de la part de l’industrie de l’ameublement mais aussi des grandes enseignes. Ce qui s’est traduit par une restructuration du secteur et une évolution du métier d’ébéniste...

En 2013, selon l’UNAMA, le secteur de l’ébénisterie comptait environ 19 000 entreprises artisanales (69 400 salariés) pour un chiffre d’affaire total de 3,4 milliards d’euros. 53% des entreprises n’ont pas de salarié contre 6% ayant plus de 10 salariés.

Le secteur est depuis plusieurs années concurrencé par l’industrie de l’ameublement et les grandes enseignes. Outre cette concurrence visant à répondre à la demande des consommateurs en meubles à petits prix, la baisse de l’achat de mobilier ainsi que la concentration de la distribution au sein de grandes enseignes ont poussé ce secteur à évoluer.

Cette dernière se traduit par une diversification du métier d’ébéniste vers l’installation de meubles de marques hauts de gammes et le montage de cuisines en sous-traitances de grands fabricants (32% du chiffre d’affaires des ébénistes aujourd’hui).

La création de meubles historiques ou contemporains représente moins de 35% du chiffre d’affaire des ébénistes aujourd’hui. Elle concerne principalement les artisans très qualifiés disposant d’une forte visibilité (surface d’exposition, site internet etc.) et/ou d’une certaine renommée. La restauration de mobilier -composante autrefois importante du métier, est devenue une activité largement concentrée autour de la restauration d’antiquités et la conservation du patrimoine.

Le secteur de l’ébénisterie en France

En 2013, selon l’UNAMA, le secteur de l’ébénisterie comptait environ 19 000 entreprises artisanales (69 400 salariés) pour un chiffre d’affaire total de 3,4 milliards d’euros. 53% des entreprises n’ont pas de salarié contre 6% ayant plus de 10 salariés.

Le secteur est depuis plusieurs années concurrencé par l’industrie de l’ameublement et les grandes enseignes. Outre cette concurrence visant à répondre à la demande des consommateurs en meubles à petits prix, la baisse de l’achat de mobilier ainsi que la concentration de la distribution au sein de grandes enseignes ont poussé ce secteur à évoluer.

Cette dernière se traduit par une diversification du métier d’ébéniste vers l’installation de meubles de marques hauts de gammes et le montage de cuisines en sous-traitances de grands fabricants (32% du chiffre d’affaires des ébénistes aujourd’hui).

La création de meubles historiques ou contemporains représente moins de 35% du chiffre d’affaire des ébénistes aujourd’hui. Elle concerne principalement les artisans très qualifiés disposant d’une forte visibilité (surface d’exposition, site internet etc.) et/ou d’une certaine renommée. La restauration de mobilier -composante autrefois importante du métier, est devenue une activité largement concentrée autour de la restauration d’antiquités et la conservation du patrimoine.

Des tendances et perspectives contrastées

Bien que la tendance actuelle soit à la concentration du secteur autour d’un nombre limité d’entreprises et la diversification du métier d’ébéniste (sous-traitance etc.), les particuliers restent une clientèle importante pour la profession (environ 55% du chiffre d’affaire).

Le secteur a longtemps pâti d’un manque de visibilité face à la montée en puissance des grandes enseignes de distribution et de l’industrie de l’ameublement. Face à ce manque de visibilité, le secteur s’est doté de labels de qualité tels que « Artisans Ebénistes de France ». Ces labels -aujourd’hui largement reconnus, permettent de garantir au consommateur la qualité d’un travail et d’un savoir-faire.

Faire appel à un ébéniste aujourd'hui?

Nous sommes de plus en plus nombreux à rechercher des meubles uniques, originaux, voir de style ancien... L'ébéniste aujourd'hui tend à proposer des meubles de qualité, à des prix abordables. Alors pourquoi ne pas faire appel à lui?

Les nouvelles technologies (découpage laser etc.) permettent aux ébénistes artisans de créer des pièces « design » répondant aux nouvelles demandes des particuliers (contraintes d’espace en milieu urbain etc.)... mais aussi à l'export...

Credit photo: Jeff Kubina, CC


Partager sur les réseaux sociaux
Les dernières actualités
Mars 2017
Juin 2016
Montrer plus anciennes
La plateforme Alliance of Pro c'est :
3 691
professionnels inscrits
61 430
crédits dépensés
140 616
crédits gagnés
Envie de recevoir tous les bons plans près de chez vous ?

Abonnez-vous à notre newsletter :

Simplicité
L'utilisation du site est simple. Il suffit d'indiquer son prénom, son email et votre code postal. La géolocalisation permet au moteur de recherche de vous proposer le professionnel de confiance près de chez vous.
Confiance
Chaque fiche de professionnel inscrit est contrôlée et vérifiée par notre équipe éditoriale. Nous contrôlons les profils pour proposer à nos utilisateurs des professionnels de qualité.
Qualité
La qualité des profils proposés est notre principale préoccupation. Les évaluations et les recommandations sont fournies par des utilisateurs réellement inscrits.