En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts ainsi que pour la sécurisation des transactions sur notre site. Pour plus d’informations, gérer ou modifier les paramètres, veuillez consulter nos conditions d'utilisation.

Plus d'informations

Coach sportif, une profession qui a de l'avenir..

Publié le 17/07/2015 | 763 vues

En plein développement, le coaching sportif résiste bien à la récession économique. Malgré la baisse du pouvoir d'achat, la pratique d'un sport au moins une fois par semaine est plébiscitée par 43% des Français.

Morosité ambiante, augmentation de l'obésité et du surpoids, rythme de vie stressant... La pratique sportive, vecteur de bonne santé, de bien-être et de bonne humeur reste importante aux yeux des Français. Aujourd'hui, 24% des sportifs fréquentent un club sportif, le chiffre est constant depuis 2009. Du côté des salles de fitness, ils sont 5% de l'ensemble des sportifs à s'y rendre assidument contre 2% seulement en 2009.  

Un métier aux multiples facettes

Le coach sportif peut intervenir en cours collectif ou en individuel. Il travaille essentiellement en salles de sport ou à domicile mais les lieux de pratique ont tendance, de plus en plus, à se diversifier. En centres de thalassothérapie, sur les bateaux de croisière, en EHPAD, dans les hôpitaux, les entreprises ou encore à domicile, les coachs sportifs sont partout.  En cours collectif, le professionnel propose des leçons spécifiques qui répondent aux attentes des participants. Chargé de motiver tous les membres du groupe, il surveille aussi les postures, cadences ou signes de faiblesse de chacun. En parallèle, il a, bien souvent, un important travail de préparation des cours. En individuel, il procède à une évaluation du niveau de forme de son élève, il définit avec lui des objectifs précis et lui propose un programme personnalisé. Il en assure le suivi et le réajuste si nécessaire.  Dans tous les cas, l'entrainement doit être adapté à chacun, le coach restant le garant de la bonne santé de son élève.   

Une passion avant tout

Salarié ou travailleur indépendant, pour vivre de cette profession, la majorité des coachs sportifs cumule les contrats. Les horaires sont bien souvent disparates et se concentrent beaucoup au moment du déjeuner, en soirée et les week-ends. C'est un métier de passion où la communication et la pédagogie sont nécessaires pour transmettre le goût du sport. Bien entendu, il est indispensable d'être constamment en forme pour insuffler dynamisme et bonne humeur aux pratiquants. Dans ce métier, il n'est guère envisageable de faire une grande carrière. La profession est fatigante et devient compliquée à exercer à partir d'un certain âge.

Rapidement, le coach sportif doit réfléchir à ses perspectives d'évolution, il peut, par exemple,  envisager de diriger un club de remise en forme ou se lancer dans la formation de futurs coachs sportifs.

Formations et débouchés

Pour les passionnés de sport qui souhaitent transmettre leur savoir-faire et leur dynamisme, plusieurs diplômes sont envisageables. Le Brevet d'Etat d'Educateur Sportif (BEES) se décompose en plusieurs niveaux, il est accessible à partir de 18 ans. Le 1er degré correspond à un niveau Bac Pro, il exige un excellent niveau dans la discipline sportive exercée. Le diplôme obtenu, le candidat peut déjà enseigner ou se perfectionner en 2ème degré pour obtenir un diplôme niveau Bac+3. Le 3ème degré de formation est destiné aux élèves qui désirent s'orienter vers l'expertise ou la recherche. 

Le Brevet Professionnel de la Jeunesse, de l'Education Populaire et du Sport (BPJEPS) est, quant à lui, accessible sous réserve de réussite aux épreuves de sélection et d'une attestation de formation aux premiers secours. Enfin, à l'université, le DEUST des Métiers de la Forme peut, en deux années après le Bac, apporter le savoir-faire et les compétences nécessaires au métier de coach sportif.

Pour acquérir une bonne expérience, les salles, associations et clubs sportifs représentent un tremplin adéquat. Avec quelques années de pratique, il sera plus aisé de travailler dans les secteurs porteurs comme les entreprises et les cours individuels à domicile où la demande en coachs sportifs augmente, année après année.

Lise Boisselier 


Partager sur les réseaux sociaux
Les dernières actualités
Mars 2017
Juin 2016
Montrer plus anciennes
La plateforme Alliance of Pro c'est :
3 691
professionnels inscrits
61 430
crédits dépensés
140 616
crédits gagnés
Envie de recevoir tous les bons plans près de chez vous ?

Abonnez-vous à notre newsletter :

Simplicité
L'utilisation du site est simple. Il suffit d'indiquer son prénom, son email et votre code postal. La géolocalisation permet au moteur de recherche de vous proposer le professionnel de confiance près de chez vous.
Confiance
Chaque fiche de professionnel inscrit est contrôlée et vérifiée par notre équipe éditoriale. Nous contrôlons les profils pour proposer à nos utilisateurs des professionnels de qualité.
Qualité
La qualité des profils proposés est notre principale préoccupation. Les évaluations et les recommandations sont fournies par des utilisateurs réellement inscrits.